TROPISME

Cet événement est terminé.
Rendez-vous à une prochaine occasion ...

concert live

Djamra

Issue des descendants d’esclaves noirs subsahariens, le culte des génies (Djiins) s’est répandu aux Maghreb sous diverses appellations. En Algérie, il s’appelle le Diwan.

Ce culte fait appel à la musique et à la danse invoquant ainsi les esprits par un phénomène de possession ritualisé où le corps des adeptes entre en transe. Offrant ainsi guérison et divination. Il est une appartenance, un rassemblement pour les héritiers d’une tradition séculaire. C’est à partir de cet art millénaire que le projet trouve sa genèse.

 

Entre mélodies ancestrales et modérnité

L’idée de Djamra est de faire rentrer le répertoire Diwan, Hadra « transe », dans une dimension contemporaine, à l’aide de nouveaux outils et de nouvelles sonorités, pour permettre à l’identité nord africaine « maghrébine » d’épouser la modernité tout en respectant l’authenticité des textes et des valeurs, tel que la transmission, le partage et l’universalité du 
language musical. Au sein de cette société en plein chamboulement politique et sociale, de nouveaux styles émergent. Djemra s’inscrit dans cette nouvelle vague l’Afro-Electro. C’est au sein de « Ifriqyia Electrique » où nous mettions en scène des textes nord-africains que nous nous sommes aperçus que le public méconnait ce répertoire mais l’adopte facilement car il reste friand et en demande de ce que nous proposons. cette expérience nous a permit de mettre en lumière les points forts du Hadra (la transe) et, de nous concentrer sur ce qui est important dans la musique : le partage, la danse.

 

Nous mettrons en place un nouveau répertoire, inspiré par les paroles de nos ancêtres, car c’est grace à notre passé que nous pouvons entrevoir le futur, insuffler une nouvelle marche musicale, où l’oralité ancienne épouse des mélodies nouvelles, électroniques et éclectiques, bâtir une nouvelle identité africaine où la musique prend place et permet aux générations futures d’adopter de nouvelles traditions, l’Afro-Elctro permet cette fusion.

Sur ce fond electro, nous puisons dans les textes de diwan, en Darija (langue parlée en Algerie et au Maroc), notamment les poèmes de Hadra Amaria, Liée aux confréries du sud Est algérien, Diwan sidna Blal, mais aussi des textes de Boualam, inspirés de cette tradition.

 

BIOGRAPHIE

La différence dans l’approche artistique des deux porteurs du projets permet une création originale et rafraichissante, Boualam, né au Sud Est de l’Algérie dans une tradition très orale, met en forme et synthétise la musique du duo. Simo, né à Sidi Qassem, Nord West du Maroc, est l’énergie brute qui galvanise les créations. Le mélange des deux esprits entre en résonance pour créer une nouvelle transe urbaine, un nouveau souffle sur une braise. 

 

Dans le cadre du festival United States of Africa

 

LA PROGRAMMATION

 


Gratuit - Entrée libre

 

Ce concert est une création du Silo.

 

En partenariat avec le Festival Arabesques, l'Institut Français de Casablanca, la Région Occitanie et Uni'Sons

 

 

 

Connectez-vous sur facebook ou inscrivez-vous à la newsletter pour suivre les dernières actus de la Halle Tropisme.

 

NEWSLETTER

 


La Halle Tropisme est portée par la coopérative Illusion&macadam
Mentions légales - Nos partenaires

HORAIRES 

Lundi : 9h30 › 17h
Mardi : 9h30 › 23h

Mercredi › Vendredi : 9h30 › 1h

Samedi : 14h › 1h

Dimanche : 11h › 16h


NOUVEAUX HORAIRES D'ÉTÉ 

La Halle Tropisme et le Café Tropisme passent en mode été
du 22 juillet › 25 août 2024

Mardi › dimanche : de 17h à 1h
Fermé le lundi

 

Les horaires peuvent changer en fonction de la programmation et des privatisations. Consultez-les avant de venir.

 

 

 

 

Contacter le café
cafe@tropisme.coop

 

Privatisation

 

Inscription à la newsletter

 

 

Plus d'infos